Inscription RSS Contact

Alain LEDUC

Sans-papiers : Recommandations pour les élections fédérales, régionales et européennes du 26 mai 2019

Cette deuxième étude a été réalisée par le Bureau d’études des sans-papiers (BESP), créé le 1er mars 2018 pour accompagner la Coordination des sans-papiers à construire ses propres analyses et son propre cahier de revendications, notamment en matière de régularisation.

Lire la suite

Actualité du déterminisme socio-éducatif

Dans la cadre de sa ligne éditoriale et de son objet social « lutter contre le déterminisme socio-éducatif », le Collectif Formation Société a mis en place un dispositif de recherche participative visant à actualiser les concepts de déterminisme et de reproduction sociale, sur base des savoirs d’expérience des 1ers concernés, en vue de repréciser les combats à mener. Voir le projet complet ICI.

Lire la suite

Enquête sur la situation des sans-papiers Recommandations pour les élections communales 2018

La réalisation d’une étude sur la situation des sans-papiers à la veille des échéances électorales de 2018 et 2019 s’est imposée comme une évidence. L’enjeu de ces deux moments électifs est en effet essentiel pour l’avenir des sans-papiers en Belgique.

Lire la suite

Savoirs d’expérience et participation

Si nous sommes convaincus de la richesse potentielle des savoirs d’expérience, l’expression des personnes concernées est souvent limitée à leur témoignage, à ce qu’ils disent, à leur parole. Cette dernière est trop souvent utilisée par les journalistes et les sociologues, pour démontrer et illustrer leurs propres thèses. Si l’expression des personnes concernées fait l’objet d’une écoute, d’une analyse, cette expression est souvent limitée, voire réduite à la mise en scène d’un pseudo démocratie participative.

Lire la suite

Sur la recherche en éducation permanente/populaire Etude d’une démarche

Depuis novembre 2014, le Collectif Formation Société (CFS asbl) est porteur d’une démarche de formation, de réflexion et d’analyse sur ce que seraient les caractéristiques d’une re-cherche en éducation permanente-populaire…

Lire la suite

La recherche en éducation permanente/populaire, un terrain de coopération ?

En novembre 2014, le Collectif Formation Société (CFS asbl) initiait un cycle de formation à la recherche en éducation permanente/populaire (FREP). Dans ce cadre, la formation est un contexte dans lequel chacun adopte une position d’apprenti-chercheur, avec l’objectif de coconstruire de nouveaux savoirs. Après huit mois de travail, nous pouvons déjà synthétiser, dans les grandes lignes, ce que seraient les spécificités d’une recherche en éducation populaire développée dans une optique coopérative.

Lire la suite

L’immigration à Saint-Gilles : un laboratoire d’insertion ?

Saint-Gilles compte dans sa population actuelle près de la moitié de personnes de nationalité étrangère. Historiquement marquée par l’immigration, la commune se caractérise également par la densité d’un tissu associatif. En quoi les dispositifs d’accueil initiés par les associations ont-ils constitué un laboratoire d’insertion des immigrés dans la société et quels impacts ont-ils eu sur les politiques publiques mises en place par les autorités ?

Lire la suite

La place de l’éducation permanente dans les dispositifs d’insertion socio-professionnelle en région bruxelloise

L’auteur a été un fondateurs des dispositifs d’insertion socio-professionnelle à Bruxelles, en participant notamment à la création de la première « Mission locale pour l’insertion socio professionnelle des jeunes à Saint-Gilles en 1986 », puis en contribuant à l’organisation du secteur au niveau régional, comme Délégué à l’insertion de 1990 à 1995.

Lire la suite

En l’absence de politique publique d’accueil, une expérience associative dans la mouvance de la FGTB de Bruxelles (1968 – 1989)

L’histoire sociale bruxelloise de ces 40 dernières années est peu écrite, surtout la période précédant l’émergence de la Région bruxelloise. Bien sûr, il existe de quelques monographies ou articles très ciblés sur l’un ou l’autre sujet, mais avec peu de vision globale. Cette situation est d’autant plus criante lorsqu’il s’agit d’écrire une représentation de l’histoire du point de vue des associations, comme si chaque association avait une vie propre, une histoire propre, déconnectée des situations sociales locales, régionales, nationales, européennes et mondiales. Relier la petite histoire (associative) avec la grande histoire (sociale) nous semble un enjeu majeur pour que les associations puissent s’inscrire pleinement dans le changement social. Le Collectif Formation Société dispose d’archives importantes de l’histoire associative, dont l’auteur a été un des acteurs. Un des objectifs des prochaines années sera de permettre aux associations et à leurs publics de se réapproprier cette histoire sociale collective. L’analyse qui suit en est une première approche de ces 40 années à l’aune d’une expérience particulière à Saint-Gilles, au 43 rue de Suède.

Lire la suite

L’Université populaire de Paris 8 Saint-Denis, dernière utopie vincennoise ?

Cette étude a été réalisée conjointement par le Collectif Formation Société (à Bruxelles) et l’équipe qui a porté le projet d’Université populaire de Paris 8 (à Paris). Elle propose une analyse circonstanciée et un bilan critique d’une expérience de 4 années d’un projet audacieux qui a tenté de lier éducation populaire et université, savoirs d’expériences et savoirs académiques, pédagogies actives face aux cours magistraux, éducation formelle et non formelle, à destination de publics « éloignés » de l’université, et pour certains n’ayant « même pas » le Bac… bref une expérience où tout était réuni pour qu’elle ne voie pas le jour. L’étude a été éditée dans le cadre d’un Cahier du Fil Rouge n°18.

Lire la suite

Newsletter

Publications

Contribution au débat
Recueil d’analyses
Cahiers du fil rouge
Recueil d’analyses

Avec le soutien de :