Inscription RSS Contact

Société managériale et l’emprise de la gestion

Le fonds de l’air est managérial

Néolibéralisme et management se renforcent l’un l’autre. Le management tire son efficacité d’un jeu sur la perception, par l’imposition de représentations « de sens commun ». Le néolibéralisme a une capacité à justifier ces représentations au travers de concepts théoriques. En retour, les concepts du néolibéralisme prennent corps grâce au management. Pour sortir de cette spirale, il faut produire des expériences singulières dont la complexité ne puisse pas être transformée en représentation.

Découvrez cette analyse en version papier dans le numéro 2-2017 de la Revue nouvelle : "Néolibéralisme(s)" Vers le site de la Revue nouvelle

Lire la suite

La figure patron

La question de départ était la disparition de la figure du patron ; une question plutôt simple pour une fois. Parfois on est un peu surpris par des questions que l’on nous adresse. Que dire d’autre que : « si c’est vrai, bon débarras ! », même s’il ne s’agit que de la figure de patron ? Or il semblerait que cette disparition ne soit pas une fête. Faudrait-il aller rechercher des patrons ? L’amour est une chose complexe, mais tout de même… aller se chercher des patrons…

Lire la suite

Gérer, c’est prévoir

D’une certaine façon les chefs ont toujours un discours sur l’avenir, même lorsque leur pouvoir est très limité.
Dans les années 70, l’anthropologue Pierre Clastres, étudiait le rôle des chefs dans certaines tribus amérindiennes où : « ceux que l’on nomme les leaders sont démunis de tout pouvoir, la chefferie s’institue à l’extérieur de l’exercice du pouvoir politique ». Le discours du chef dans ces sociétés, qui est en quelque sorte le discours minimal du chef, est celui-ci : « nos aïeux se trouvèrent bien de vivre comme ils vivaient ; suivons leur exemple et, de cette manière, nous mènerons ensemble une existence paisible ».

Lire la suite

Haren, prison et autonomie

Le Masterplan 2008-2012-2016 élaboré par l’administration pénitentiaire prévoit la construction de nouvelles prisons. Il comporte notamment un projet de prison dans une section à l’extrême nord de la ville de Bruxelles : Haren. Dans le cahier de charges rédigé pour lancer l’appel d’offres en vue de la construction de cette nouvelle prison, une récurrence mérite que l’on s’y attarde : il est demandé aux promoteurs de concevoir une prison qui favorise l’autonomie des futurs prisonniers. Il ne s’agit pas ici d’affirmer que ce cahier de charges est une révolution, mais plus simplement de repérer, dans la manière de concevoir cet objectif d’autonomisation des prisonniers, une problématique beaucoup plus large, traversant l’ensemble de la société et omniprésente dans le secteur social. L’autonomie en prison, et plus largement dans ce que Erving Goffman appelle les institutions totalitaires, n’est pas une question nouvelle, mais elle n’était cependant pas un objectif en soi. Il est important d’analyser la manière dont cette question s’est posée pour comprendre et évaluer les enjeux qui sous-tendent cette exigence aujourd’hui.

Lire la suite

Caractérisation de l’Etat social actif

Nous avons proposé une généalogie de l’État social actif, avec les problématiques qu’il impose, et les déplacements qu’il opère. La proposition maintenant, complémentaire de la précédente, est de tenter de le cerner par sa logique d’action...

Lire la suite

Généalogie de l’Etat social actif

Il y a quatre ans, voici comment Robert Castel abordait la problématique de l’État social actif : « Il résulte que la gouvernance de cette société devrait consister dans le renforcement de l’individu, dans l’accroissement de ses capacités pour qu’il soit apte à affronter la dure loi du nouveau régime du capitalisme dominé par la concurrence, et le faire à partir de la maximisation de son propre potentiel, ou capital humain. Sur ces bases s’opère une recomposition des politiques sociales et des interventions de l’État social, « l’État social actif », dans le sens de l’activation de l’individu ».

Lire la suite

Statistiquement parlant

Les statistiques sont omniprésentes dans notre quotidien à tous : que ce soit sur notre santé, notre travail, notre éducation, mais aussi nos loisirs ou notre politique. Pour faire une campagne électorale, on va, bien entendu, faire des sondages ; pour vendre un nouveau produit, une étude de marché...

Lire la suite

Autonomie et prison à Haren

Dans le cahier des charges de la future prison de Haren, un concept récurrent attire l’œil du lecteur : l’autonomie. Que cette dernière soit inscrite dans la conception de cette prison contemporaine peut relever de l’évidence puisqu’elle est la consigne centrale de toute la politique sociale contemporaine...

Lire la suite

Retour sur l’emprise de la gestion

Est-ce que le management existe ? Si oui, comment existe-t-il ? Ses effets sont bien réels, mais le management en lui-même paraît insaisissable. Car, lorsqu’on veut le définir, voire le combattre, on n’a affaire qu’a une multiplicité de procédures, de contrôles, et de dispositifs en tout genre...

Lire la suite

Vrai et faux individualisme de Friedrich August Hayek

Méconnaître le contenu des textes théoriques du néolibéralisme peut être profondément handicapant pour ceux qui s’intéressent à la question sociale. Faute de repérer et comprendre comment il est pensé par ses partisans, le néolibéralisme apparaît comme une vague insaisissable, ou plus grave, comme un mouvement naturel...

Lire la suite

Newsletter

Publications

Contribution au débat
Recueil d’analyses
Cahiers du fil rouge
Recueil d’analyses

Avec le soutien de :