Inscription RSS Contact

2012

A nouveau dans les mots

Cette mode bavarde de tout rabattre sur la communication s’est installée. Elle continue à jacasser brouillement, laissant le champ ouvert aux techniciens du management pour prendre les décisions. Il y a donc un besoin de travailler un peu sur ces mots, et particulièrement sur les concepts qu’on utilise, parce qu’ils sont indispensables pour agir...

Lire la suite

Regards : de la prison à la prison, en passant par la télé-réalité

La prison telle qu’elle fut inventée au XVIIème siècle va propager dans toute la société un dispositif de pouvoir (le panoptisme) basé sur un certain type de regard. Aujourd’hui, un autre type de regard omniscient tend à s’imposer. Plus désiré, et même très recherché, c’est celui que l’on trouve par exemple dans la télé-réalité, sous la forme d’une « exigence de transparence ». Sous ce type de regard, le questionnement sur l’efficacité et l’analyse du quotidien sont différents. Il nous semble que dans le déplacement qu’il opère se joue quelque chose d’important pour l’ensemble de la société...

Lire la suite

Contradictions, quelle est la limite ?

Depuis un bon moment, peut-être depuis toujours, le travail social a conscience d’agir avec des contradictions. Contradictions dans la manière de travailler, dans le rapport au public, dans le « management » interne. Ces contradictions sont répétées à volonté, acceptées, mais ensuite ?

Lire la suite

Complexe, compliqué, confus

On dit partout que les choses sont complexes, compliquées ou confuses, et donc qu’on ne peut pas changer grand chose. Peut-être que ces trois termes ne sont pas des synonymes. Peut-être trouver les différences pourrait rendre plus facile et moins confuse l’action dans la complexité...

Lire la suite

A propos de « investment in human capital » de Theodore Schultz

Ce concept ainsi que son auteur ne sont pas particulièrement connus. Pourtant on retrouvera le capital humain en tant que fondement de la réforme de l’éducation et de la formation dans le monde entier à travers l’approche par compétences. Elle sera aussi un des fondements théoriques de ce modèle, en Belgique appelé « l’État social actif », qui régit depuis une dizaine d’années l’approche sociale de l’ensemble de la CEE...

Lire la suite

Retour critique sur le RPE

Le Réseau des Plateformes pour l’Emploi est un fichier centralisé regroupant tous les acteurs de l’insertion socioprofessionnelle. Il a suscité quelques critiques au début puis s’est installé. Nous proposons un retour critique pour se demander si ce fichier, et plus largement un certain nombre de techniques, ne modifient pas en profondeur le travail que l’on fait...

Lire la suite

L’emprise de la gestion

Les méthodes, dispositifs et types d’évaluations managériales débarquent un peu partout dans le travail social. Derrière le masque de l’efficacité elles changent la nature même du travail...

Lire la suite

Pour un financement solidaire des pensions en Belgique

L’affaire semble entendue et ne pas souffrir de débat : il y a un problème des retraites (Friot B., 2010). Un problème démographique d’abord : avec le passage d’un actif pour un retraité à un pour deux d’ici cinquante ans, la question ne serait "ni de droite ni de gauche, mais arithmétique"...

Lire la suite

L’histoire de la dette sans fin

Dans le travail social, la dette peut prendre une apparence moins visible, mais pourtant très concrète : celle que l’ « aide » sociale crée auprès de la société. Combien, un bénéficiaire d’un service social – l’ école, le CPAS, la sécurité sociale...- doit-il ? Et, à qui le doit-il ? Et surtout : comment doit-il rembourser ? La récurrence de la question dans les débats actuels atteste certainement de sa valeur ! A moins que ce ne soit l’opposé...

Lire la suite

De ce qu’on doit

La question de la dette publique s’est imposée en Europe depuis la « faillite » de la Grèce. Que peut-on dire à notre niveau ?

Lire la suite

Newsletter

Publications

Contribution au débat
Recueil d’analyses
Cahiers du fil rouge
Recueil d’analyses

Avec le soutien de :