Inscription RSS Contact

Analyses et études 2019

Analyses et études 2019

Des écueils qui font partie du chemin

Dans une analyse précédente j’ai présenté le sens commun comme la problématique centrale de l’éducation populaire, cette analyse-ci continue en quelque sorte la réflexion qui se poursuivra dans d’autres travaux. Je propose non pas un manuel ni un précis d’éducation populaire suivant ce principe, mais de regarder comment ça pourrait être utilisé, peut-être l’esquisse d’un programme de recherche à venir. Dans ce texte je tenterai d’analyser particulièrement une série « d’écueils » relatifs à la manière d’utiliser les savoirs populaires (la formulation est volontairement très ouverte à ce stade-ci). La liste n’est pas exhaustive, elle est essentiellement issue de mon expérience, d’autres pourront probablement la compléter.

Lire la suite

Etude participative sur la scolarisation des enfants de sans-papiers
Observatoire de la pandémie parmi les sans-papiers

Cette enquête a été réalisée avant la période de confinement liée au covid-19, et à l’interruption de la scolarité de tous les enfants. Elle révèle donc la situation « chronique » des enfants de sans- papiers, en lien avec leur scolarisation, hors situation de « crise ».
Dans le cadre de son Observatoire de la pandémie de covid-19 parmi les sans-papiers, un communiqué du Bureau d’étude analyse l’évolution de la situation des enfants de sans-papiers pendant et après le confinement (communiqué N°4, en conclusion de cette étude, validée par les porte-paroles de la Coordination des sans-papiers).

Lire la suite

Sortir de la normale

Des textes il y en a beaucoup, de toutes sortes, difficile de voir des traits communs à tout ce qui est écrit, si ce n’est peut-être la longueur. Longueur nécessaire parfois, parce que beaucoup de choses changent, et qu’il devient important de faire un peu le tour, de tout réinterpréter. Mais aussi une longueur qui parfois ressemble un peu à la logorrhée d’une crise de panique, répéter tout ce qu’on entend sans pouvoir s’arrêter ni comprendre ce qui arrive. D’où notre choix ici de tenter quelque chose de plus simple, plus austère, et plus court. D’où cette analyse en trois points qui pourrait nous aider à nous orienter dans ce flot de textes, d’images, d’émotions, de paroles, mais à chacun de faire à sa manière.

Analyse visible également sur le blog : http://sortirdelanormale.hautetfort.com

Lire la suite

Éducation populaire et sens commun

Un peu partout il est question du savoir des gens, de ce que l’éducation populaire pourrait en faire. Cette analyse n’a qu’une ambition limitée, poser le problème d’une manière un peu différente,en le reliant au sens commun, cela peut être utile dans la pratique.Dans la situation actuelle, où il est demandé à tout le monde d’obéir aux experts, où le discours officiel est qu’être responsable signifie accepter ne rien savoir d’utile, la question est peut-être encore plus importante, ou du moins plus visible.

Lire la suite

La carte bancaire et autres actualités des sans-papiers
Observatoire de la pandémie parmi les sans-papiers – analyse n°3

Plusieurs questions d’actualité concernent les conditions de vie des personnes sans-papiers à l’ère du covid-19, pendant et même après le confinement, les sans-papiers resteront ils confinés à vie ? Cette question est l’objet de la campagne : « déconfinons les droits des sans-papiers ».

Lire la suite

« Tu fais quoi dans la vie ? »

Etude des parcours professionnels, de la précarisation et de la relation aux institutions, avec et par une douzaine de personnes bénéficiant d’aides du CPAS de Saint-Gilles et visant à leur « auteurisation ».

Lire la suite

Les sans-papiers, angle mort de la pandémie de covid.19
Observatoire de la pandémie parmi les sans-papiers – analyse n°1

Les 100.000 sans-papiers, un des angles morts de la gestion du covid-19 en Belgique ? Qui sont les « sans-papiers » ? Ce mot n’est quasi jamais utilisé par les hommes et femmes politiques, ni par la presse. Les mots sont importants : on nous globalise au mieux comme « migrants », sinon comme « illégaux » ou « clandestins », donc présumés « coupables » ?

Lire la suite

Raconter des histoires…

Peut-être qu’il s’agit d’aider les pauvres à être pris au sérieux, en purgeant leurs discours des fictions contre-productives pour leurs intérêts… Mais on peut aussi formuler l’hypothèse contraire : dans un certain mode de pouvoir, les histoires, les fictions, sont une affaire trop sérieuse, il est important de les maîtriser, pour maîtriser les gens. C’est cette hypothèse qu’on tentera de développer ici à partir d’un texte classique : les Contes de Perrault. Dans ce livre emblématique par la portée qu’il a eue et qu’il continue à avoir – car ces histoires, nous les connaissons tous – il est question de s’approprier du commun, en écrivant des histoires qui, jusque-là, étaient racontées oralement. Rien de définitif dans notre travail, le soupçon qu’il y a quelque chose à prendre en compte. Car, si la question n’est pas neuve, elle prend aujourd’hui une importance singulière étant donné le nombre de dispositifs destinés à profiler les clients, les usagers, les citoyens, et l’importance que ces dispositifs ont acquise.

Lire la suite

Engagez-vous, qu’il disait !
De l’implication sous l’angle de la militance

S’il est d’usage pour un chercheur de situer son analyse par rapport à son implication dans sa recherche, l’affirmation de sa militance ne va pas pour autant de soi. Effet d’une rigueur scientifique, la difficulté à se départir d’une certaine impartialité trouverait-elle quelque issue dans la pratique de l’histoire sauvage ?

Lire la suite

Visitez aussi :

Avec le soutien de :