Inscription RSS Contact

A pleine voix - Atelier d’écriture orale poétique et musicale

Analyse critique
Version imprimable de cet article Version imprimable

8 après-midi : du vendredi 26 au lundi 29 novembre et du vendredi 3 au lundi 6 décembre 2021.


Quels sont les mots qui habitent notre quotidien, nos désirs, nos rêves, nos révoltes ?
Quelles sont les histoires qui nous mettent en colère ou nous font rire et quelle parole se fabrique sur l’actualité de ce que nous traversons, sur notre passé et notre futur ?
Quelles sont les paroles qui invitent à un autre présent, quel monde à venir, à inventer ?
Quelle musicalité et quelles perspectives se logent au creux de notre lutte poétique ?

Durant 8 après-midi, venez mettre des mots sur vos émotions, vos désirs... Venez-vous libérer !

Les différents ateliers proposés (poésie, slam et spoken word) vous permettront de découvrir le monde poétique de façon ludique et vous donneront l’envie de vous emparer de l’oralité, de la lecture ou de l’écriture ainsi que de mettre la parole en musique.

L’oralité poétique existe depuis la nuit des temps. Son lien à la musique, à la voix, à l’écriture et aux rythmes aussi. La poésie, c’est de la musique avant toute chose et la musique soigne les cœurs.

Le mot slam, emprunté à l’anglais « to slam a door », veut dire « impact », « claque ». Il s’agit de secouer, provoquer un sursaut chez le spectateur, pour l’émouvoir au moyen des mots, de la voix et des sensations. Il s’agit d’un art d’émancipation singulière et collective, accessible à tous les publics, quels que soient les âges, les provenances, les appartenances sociales ou culturelles, la maîtrise ou non de la langue écrite ou orale du pays. C’est donner voix aux « sans voix », aux cultures populaires, aux femmes, aux minorités, aux personnes issues de parcours d’exil ou traversant une période difficile.

Le spoken word (poésie avec univers sonore) est un terrain d’expression et d’émancipation pour chacun·e, avec une mise en jeu collective. « Les poèmes mis en [musique] permettent de retrouver l’oralité première de la poésie, de mettre en valeur sa musicalité propre et de redécouvrir des poètes jusqu’alors délaissés. » Elle permet de saisir la musicalité de sa propre écriture. « Aujourd’hui écrite ou revisitée pour être clamée, déclarée, chantée, une véritable mouvance musicale se fonde sur un retour aux sources orales du genre. Mots et mélodies se répondent, se nouent pour créer de nouvelles œuvres » , de nouvelles paroles, écritures, à travers la rencontre entre les mots et les sonorités.

Il s’agira de faire connaître des singularités, de partir à la recherche de voix qui mettent l’accent là où elles l’entendent et pratiquent l’art de raconter, à la recherche de ressources inédites et d’outils pour renforcer nos forces vitales.

Nous utiliserons le spoken word en résonance avec les griot·te·s, les joutes et les traditions orales existantes en Amérique Latine, en Asie et en Afrique, traditions poétiques toujours en lien avec la musique et les rythmes (voir le blues, les troubadours, les cantautores, etc.)

Objectifs

- Raconter et explorer des histoires de vie.
- Mettre en commun une parole.
- Se libérer.
- Oraliser son écriture.
- Découvrir des auteur·e·s, entrer en poésie.
En quête de personnages possibles et de capacité à raconter.

Formatrice

Maïa Chauvier est actrice de formation. Ses expériences théâtrales ont été marquées par « L’Infini théâtre », le théâtre « Le Café », le festival « Voix des femmes » ...
Diseuse et glaneuse de poèmes et de chants, elle se lance dans ces « rafales de mots au bord du chant » et crée le RÉCITAL BOXON, où se mêlent la voix et la guitare de ses complices, Johannes Vogele et David Marolito.
C’est avec le théâtre, la musique, ses rencontres, sa passion pour des poètes avec ou sans nom, qu’elle arpente, entre paroles et musiques, tant de mondes qui nourrissent son écriture, balafrant toute frontière.
www.maia-chauvier.com

Méthodologie

La formation sera essentiellement participative. Mise en relation de savoirs et d’expériences.
UNE RECHERCHE sur l’oralité, l’écriture, la mise en corps et en voix des textes des slameur·euse·s participant·e·s.
UN ENTRAÎNEMENT sur les écrits, un approfondissement par la mise en voix.
UN ÉCHAUFFEMENT physique, musical et vocal.
UN PARTAGE, des outils d’interprétation. Donner force à sa parole par la musique.

Infos pratiques

Où ? à CFS-ep 26 rue de la Victoire, 1060 Saint-Gilles
Quand ? 8 après-midi : vendredi 26 novembre, samedi 27 novembre, dimanche 28 novembre, lundi 29 novembre, vendredi 3 décembre, samedi 4 décembre, dimanche 5 décembre et lundi 6 décembre 2021 (de 13h00 à 17h00)
Prix ? Cette formation est gratuite sur inscription !
Pour s’inscrire ? Compléter le formulaire d’inscription en ligne (code : A_pleine_voix)

Avec le soutien de :