Inscription RSS Contact

Travailler avec un public « contraint » - posture de l’intervenant.e et outils de communication

Outils pour animer
Version imprimable de cet article Version imprimable

2 journées et 2 demi-journées de formation : jeudi 25 et vendredi 26 mars, vendredi 2 avril et mardi 4 mai 2021.


Venez découvrir des moyens pour travailler plus sereinement dans ce contexte particulier associé à l’aide sous contrainte !

Dans le cadre de votre mission, vous êtes amené.e à « offrir » un service à un public qui n’en est pas spécialement demandeur, pour la simple raison qu’il est ou se sent contraint de faire appel à vous.

Que vous soyez travailleur.euse social.e, animateur.trice, formateur.trice et que vous travailliez en individuel ou en groupe, vous vivez alors l’inconfortable situation d’être contraint.e de travailler avec un public… contraint !

Bien qu’inconfortable, cette mission n’est pas impossible ! Mais pour la réaliser, il est nécessaire de revisiter sa posture d’intervenant.e et ses pratiques d’intervention. Car « la folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent » selon une citation attribuée à Einstein. Il est nécessaire d’une part de vous outiller différemment pour arriver à remplir votre mission avec un public non-demandeur et, d’autre part, de questionner votre posture d’intervenant.e et le concept-même de la contrainte.

« On peut amener l’âne à la rivière mais on ne peut pas l’obliger à boire. Quoique… »

Programme et objectifs

- Réfléchir sur la contrainte et ses conséquences sur la construction de la relation ;
- Découvrir des mécanismes psychologiques liés à la contrainte ;
- Explorer la posture de l’intervenant.e dans ce contexte particulier ;
- Découvrir des outils de communication et des habiletés relationnelles à mettre en œuvre dans une relation de contrainte :
- le questionnement stratégique,
- la co–construction de la relation ou la rencontre de 2 « cartes du monde »,
- le principe des actions engageantes,
- l’utilisation des émotions dans la gestion de la relation,
- la manière de poser le cadre,
- la reformulation recadrante,
- le recadrage positif,
- la manière de répondre à des objections,
- l’intervention paradoxale,
- l’alternative à illusion de choix,
- le concept d’attribution,
- les dispositifs favorisant la liberté de choix.
- Réfléchir sur les mises en situation sur base de cas vécus, des expériences vécues, échanges de bonnes pratiques.
- Retour d’expériences sous forme de supervision.

Méthodologie

L’approche sera ludique et participative, et s’appuiera sur l’expérience pour dégager des aspects plus théoriques.

Formatrice

Sabine Muller est licenciée et agrégée en philologie romane. Elle détient également un diplôme de conseillère en gestion des ressources humaines. Après 5 années comme conseillère en formation en entreprise, elle s’est formée à la thérapie systémique et au coaching. Également comédienne, elle partage aujourd’hui son temps entre la thérapie systémique et stratégique brève, le théâtre et la formation dans les domaines relationnels et comportementaux.

Infos pratiques

Quand ? 2 journées et 2 demi-journées de formation : jeudi 25 et vendredi 26 mars 2021 (de 9h00 à 16h30),
vendredi 2 avril et mardi 4 mai 2021 (de 9h00 à 12h30)
Où ? 26 rue de la victoire, 1060 Saint-Gilles (au rez-de-chaussée)
Prix ? 150 €* (comprenant les documents pédagogiques, pause café et lunch du midi)
Pour s’inscrire ? Compléter le formulaire d’inscription en ligne (CODE formation : public_2021)

*Le montant de la formation ne peut pas être un obstacle… contactez-nous !

RENSEIGNEZ-VOUS / Les formations du CFS-EP sont éligibles au financement des formations du Fonds 4S. Soutien à la formation « Formations clés sur porte » qui concerne tout travailleur.euse.s issu de la Commission Paritaire 329.02 ou 329.03. > https://www.fonds-4s.org/

Visitez aussi :

Avec le soutien de :