Inscription RSS Contact

Le ’’par le peuple’’ de l’éducation populaire

Par Christian Maurel
Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans la cadre de sa ligne éditoriale et de son objet social « lutter contre le déterminisme socio-éducatif », le Collectif Formation Société a mis en place un dispositif de recherche participative visant à actualiser les concepts de déterminisme et de reproduction sociale, sur base des savoirs d’expérience des 1ers concernés, en vue de repréciser les combats à mener. Voir le projet complet ICI.

Christian Maurel définit l’éducation populaire comme « l’éducation du peuple, par le peuple, pour le peuple ». C’est le « par le peuple » qui distingue l’éducation populaire des autres formes d’éducation (l’instruction, l’éducation initiale et permanente, la formation professionnelle initiale et continue, l’éducation morale…). Autrement dit, dans l’éducation populaire, l’individu et le peuple sont à la fois sujets et objets de l’acte éducatif, ce qui donne tout son sens à la formule de Paolo Freire « personne n’éduque personne, personne ne s’éduque seul, les hommes s’éduquent ensemble par l’intermédiaire du monde ». Dans ce contexte, nous lui avons demandé de préciser ce « par le peuple », parfois bien mystérieux et si rarement mis en œuvre …



Visitez aussi :

Avec le soutien de :