Inscription RSS Contact

L’immigration à Saint-Gilles : un laboratoire d’insertion ?

par Alain Leduc et Philippe Vicari
Version imprimable de cet article Version imprimable

Saint-Gilles compte dans sa population actuelle près de la moitié de personnes de nationalité étrangère. Historiquement marquée par l’immigration, la commune se caractérise également par la densité d’un tissu associatif. En quoi les dispositifs d’accueil initiés par les associations ont-ils constitué un laboratoire d’insertion des immigrés dans la société et quels impacts ont-ils eu sur les politiques publiques mises en place par les autorités ?



Visitez aussi :

Avec le soutien de :