Inscription RSS Contact

L’affaire Garzón à l’aune de la désobéissance civile

Par Philippe Vicari
Version imprimable de cet article Version imprimable

La Guerre civile espagnole n’a pas fini de diviser. Au regard d’une mémoire des vainqueurs outrageusement célébrée du temps de la dictature, la mémoire des vaincus a été démesurément empêchée lors du rétablissement de la démocratie. Un déséquilibre rémanent qui mènera enfin un juge à en appeler au sens même de la justice.



Visitez aussi :

Avec le soutien de :