Inscription RSS Contact

Dominer ou être dominé ?

Analyse parue dans le Contribution au débat n°5, CFS asbl
Par Guillermo KOZLOWSKI, Renaud MAES et Philippe VICARI
Version imprimable de cet article Version imprimable

Entre dominant et dominé, n’existe-t-il pas de tierce position ? Doit-on vraiment être soit l’un, soit l’autre ? Peut-on encore, si l’on se retrouve dominant, parce qu’homme, parce que blanc, parce que salarié, prendre part légitimement à une lutte dénonçant les dominations ?



Visitez aussi :

Avec le soutien de :