Inscription RSS Contact

Le patrimoine de l’immigration : territoires et pratiques associatives

Vivre ensemble archives 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

3 journées de formation : jeudi 16, jeudi 23 et mercredi 29 mars 2017.


Le patrimoine de l’immigration : territoires et pratiques associatives

Vous êtes éducateur, animateur, formateur ? Vous travaillez avec des immigrés et/ou des descendants d’immigrés ? Vous désirez vous outiller pour développer des projets participatifs avec vos publics ? Vous cherchez à déployer les potentialités citoyennes de votre association ? Le CFS vous propose des pistes et repères pour valoriser le patrimoine de l’immigration.

Le fait migratoire est au cœur des territoires et des pratiques de votre association. En tant que travailleur social, vous êtes de ce fait à la source d’un important patrimoine ayant trait à l’immigration.
Or ce patrimoine de l’immigration constitue un matériau de premier ordre pour le « vivre ensemble ». En effet, en contribuant à sa production autant qu’à sa collecte, sa sauvegarde ou encore sa diffusion, ne participez-vous pas une meilleure connaissance de l’immigration ? Ne disposez-vous pas dès lors là d’une réelle puissance d’agir en faveur de sa reconnaissance sociale ?

Objectifs

Au départ de la mobilisation du patrimoine de l’immigration dans le mouvement associatif, la formation outillera les participants afin de pouvoir :

- Mener une réflexion sur la visibilité de l’héritage de l’immigration dans l’espace public ;
- Interroger les processus de patrimonialisation de l’histoire de l’immigration ;
- Analyser les enjeux des démarches patrimoniales portant sur l’immigration ;
- Mettre en œuvre des stratégies de valorisation des lieux de mémoire de l’immigration.

Contenu

Prenant appui sur l’histoire de l’immigration en Belgique, la formation traitera notamment des questions suivantes :

- Quelles sont les conceptions du patrimoine ? Qu’est-ce qui fait patrimoine ? Selon quels critères le définir ?
- De quel statut bénéficie l’immigration dans les politiques patrimoniales en Belgique ? Quelles compétitions induisent-elles dans l’immigration ?
- Quelles valeurs le patrimoine de l’immigration véhicule-t-il ? Quels imaginaires traduit-il ? Quelles symboliques exprime-t-il ?
- Quelles sont les entreprises patrimoniales portées sur et par l’immigration ? Quelles formes empruntent-elles ? Quels référents convoquent-elles ?
- Quelles sont les déterminants d’une mise en patrimoine de l’immigration ? Quels leviers et écueils implique-t-elle ?

Méthodologie

Démarche participative alliant apports théoriques, construction de savoirs, échanges d’expériences et confrontation d’approches ainsi que mises en situation individuelles et collectives en vue de l’acquisition d’outils transférables dans la pratique professionnelle.

Intervenants

  • Animation de continuité :
    Philippe VICARI, animateur-formateur-chercheur au CFS asbl
  • Apports d’expertise :
    - Mazyar KHOOJINIAN, Docteur en histoire, vice-président du Centre d’animation et de recherche en histoire des migrations (CARHIMA asbl)
    - Maite MOLINA MÁRMOL, Docteure en information et communication, collaboratrice scientifique au Département des sciences historiques à l’Université de Liège
    - Anne MORELLI, Docteure en histoire, Professeure de l’Université Libre de Bruxelles, fondatrice du Groupe d’étude sur l’histoire de l’immigration

  • Témoignage d’acteurs associatifs porteurs de projets patrimoniaux

Infos pratiques

Quand ? 3 journées de formation : jeudi 16, jeudi 23 et mercredi 29 mars 2017 (de 9h à 17h)
Où ? à CFS asbl, Rue de la Victoire 26, 1060 Bruxelles
Prix ? 150euros (pause-café et lunch du midi inclus)
Pour s’inscrire ? Compléter le formulaire d’inscription en ligne (CODE : patrimoine_2017)

Visitez aussi :

Avec le soutien de :