Inscription RSS Contact

La carrière migratoire des nouveaux migrants italiens travaillant dans le secteur de l’horeca à Bruxelles

Par Paola Bonomo
Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce texte se propose d’appliquer au cas des nouveaux migrants italiens travaillant dans l’horeca à Bruxelles le cadre théorique élaboré par Marco Martiniello et Andrea Rea autour du concept de « carrière migratoire ». Cette approche ouvre la possibilité d’articuler ainsi que de considérer conjointement trois niveaux d’analyse (macro, méso et micro), permettant de porter un regard plus large sur les flux et les dynamiques migratoires, montrant le rapport dialectique entre individuel et collectif.



Visitez aussi :

Avec le soutien de :