Inscription RSS Contact

Le paradigme des 12 besoins : repères...

Outils pour animer archives 2013
Version imprimable de cet article Version imprimable

2 journées de formation : vendredi 8 mars et vendredi 22 mars 2013.
Le paradigme des 12 besoins propose un cadre permettant l’établissement de repères dans l’éducation et dans la construction identitaire des individus. Mais comment la personne construit-elle son identité ? Est-ce que nous éduquons/ formons bien ?


Le paradigme des 12 besoins : repères pour des pratiques éducatives porteuses.
Le paradigme des 12 besoins propose un cadre permettant l’établissement de repères dans l’éducation et dans la construction identitaire des individus. Mais comment la personne construit-elle son identité ? Est-ce que nous éduquons/ formons bien ? Autant de questions auxquelles nous réfléchirons à travers la découverte des 4 axes constituant le paradigme des 12 besoins : les axes affectif, cognitif, social et idéologique correspondant chacun à des besoins que nous mettrons au jour ensemble.
Tout professionnel engagé dans une pratique éducative- animateurs, formateurs, éducateurs…- peut puiser dans ce modèle des clés de compréhension et de réflexion pour élaborer, ajuster et adapter ses pratiques pédagogiques.
C’est ce que nous vous proposons de découvrir à travers cette formation.

Contenus et objectifs

- Découvrir et appliquer le paradigme des 12 besoins (Pourtois et Desmet) : identifier les besoins en vue d’adapter ses modes d’interventions pédagogiques.

Vivre le temps de la formation un modèle didactique en vue de :
- Faire sortir de leur réserve les apprenants, généralement entretenue par la peur du jugement.
- Se confronter à des modèles théoriques pour sortir des généralisations abusives des expériences propres.
- Pour enrichir sa pratique de terrain par l’échange et les mises en situation vécues avec d’autres formateurs et animateurs.

Méthodologie

Démarche participative et interactive : alternances de démarches de construction de savoirs et de moments de réflexivité.
Les formateurs, conscients de l’écart qu’il peut exister entre « le penser » et « l’agir », proposeront une découverte progressive des contenus s’ancrant dans ce qu’ils appellent le « réel invisible » des professionnels. Les participants seront amenés à affiner progressivement leur compréhension du modèle, tout en découvrant leurs propres richesses professionnelles.

Intervenants

Jean-François MANIL et Léonard GUILLAUME sont tous deux instituteurs et animent deux écoles publiques dans la lignée de l’Education Nouvelle. Détenteurs d’un master en sciences de l’éducation, ils travaillent dans la formation initiale et continue d’enseignants et de formateurs. En liaison avec leurs activités professionnelles, ils témoignent d’un vif engagement dans des groupes de recherche en pédagogie. Ils poursuivent actuellement leurs recherches dans le cadre d’un doctorat en sciences de l’éducation à l’université de Nancy.

Ils ont publié plusieurs ouvrages qui font référence comme : « La rage de faire apprendre. De la remédiation à la différenciation- Jourdan éditions »,« Penser la société à travers l’école- Chronique sociale », « Agir dans l’école pour une autre société- Chronique sociale ».

Infos pratiques

Quand ? - La formation est reprogrammée et enrichie ICI
- 2 journées : vendredi 8 et vendredi 22 mars 2013 de 9 h à 16h00.
Où ? à CFS asbl rue de la Victoire 26, 1060 Bruxelles
Prix ? 60 € (pause-café et lunch du midi inclus)
Pour s’inscrire ? Remplir et envoyer le bulletin d’inscription à info chez cfsasbl.be (code_ 12 besoins_2013)






éducation populaire - éducation permanente - cfs - formation - cohésion sociale - secteur - associatif - études - diplôme - adulte - culture - émancipation - formation - citoyenneté - travailleur - secteur associatif - étude - analyse - université populaire - Jean- François Manil - Léonard Guillaume - 12 besoins - identitaire - paradigme -


Visitez aussi :

Avec le soutien de :