Inscription RSS Contact

L’idéologie citoyenne (cycle Idéologies dominantes)

Analyse Critique archives 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

3 journées de formation : Lundi 28, mardi 29 et mercredi 30 novembre 2016. MODULE 3 du cycle de formations "IDÉOLOGIES DOMINANTES"...


L’idéologie citoyenne

MODULE 3 du cycle de formations "IDÉOLOGIES DOMINANTES"

On entend continuellement parler de citoyenneté et de la nécessité de sa promotion. Ses contours, pour autant, ne sont pas toujours définis. Généralement attachée à la nationalité, elle est le plus souvent invoquée pour fonder les programmes d’insertion sociale mais également d’intégration des migrants.
Une telle approche de la citoyenneté s’appuie sur des composantes extrinsèques des individus. Or la part essentielle de la citoyenneté ne repose-t-elle pas sur la mobilisation de notre subjectivité politique dans un espace public de libre délibération construit collectivement ? Le statut de citoyen fait de nous des sujets de droit, ce qui implique bien sûr notre soumission à la Loi mais aussi, et surtout, la détention de certains droits pourtant fréquemment occultés par une série de devoirs. Comment mettre en lumière le jeu de pouvoirs entre une citoyenneté imposée telle une abstraction idéologique d’une part et d’autre part une citoyenneté réappropriée et dotée de puissance critique ?
Dans un contexte de digitalisation de la démocratie et des nouvelles technologies de surveillance comme de précarisation de la société, la citoyenneté ne sort pas indemne. De quelle manière favoriser l’inclusion de son exercice dans les décisions majeures qui affectent de manière drastique nos conditions d’existence ?

Objectifs

Ce module vous propose d’interroger la démocratie de manière à explorer les approches traditionnelles et alternatives de la notion de citoyenneté :
- Reconnaître le discours dominant sur la citoyenneté ;
- Questionner le potentiel émancipateur de la citoyenneté ;
- Valoriser les espaces d’expression citoyenne.

Contenus

L’exploration de la notion de citoyenneté favorisera la transdisciplinarité en empruntant une lecture à la fois historique, philosophique, politique, économique et numérique :
- La notion de citoyenneté : le contrat social, le suffrage universel, l’universalisme, les droits de l’homme...
- Les modalités de la citoyenneté dans les régimes politiques autres que démocratiques ;
- La distinction entre légalité et légitimité et la justification de l’obéissance ou de la désobéissance des citoyens ;
- Les enjeux économiques autour du citoyen-consommateur et l’émergence d’une citoyenneté économique active sans experts ;
- Les nouveaux contours du rapport du citoyen à l’État à l’âge numérique : respect de la vie privée, transparence et opacité, technologies de surveillance...
- Les lanceurs d’alerte et le défi qu’ils posent à la démocratie ;
- ...

Formateurs

- Sihame FATTAH, juriste et animatrice-formatrice-chercheuse au pôle EP du CFS
- Guillermo KOZLOWSKI, philosophe et animateur-formateur-chercheur au pôle EP du CFS
- Renaud MAES, Docteur en sciences politiques et sociales et directeur du pôle EP du CFS
- Philippe VICARI, historien et animateur-formateur-chercheur au pôle EP du CFS

Infos pratiques

Quand ? 3 journées de formation : Lundi 28, mardi 29 et mercredi 30 novembre 2016 (de 9h00 à 17h00)
Où ? à CFS asbl, Rue de la Victoire 26, 1060 Saint-Gilles
Prix ?150 € (pause café et lunch du midi inclus) OU 300€ pour le cycle de formations complet
Pour s’inscrire ? Remplir et renvoyer le bulletin d’inscription (CODE : ID citoyenne)

Visitez aussi :

Avec le soutien de :