Inscription RSS Contact

Comment faire société...

Vivre ensemble archives 2013
Version imprimable de cet article Version imprimable

2 journées : mercredi 4 décembre et jeudi 5 décembre 2013. le CFS asbl et Dakira asbl s’associent pour vous proposer une formation visant à approfondir la réflexion sur la notion d’interculturalité à travers 2 journées réflexives qui mettront à plat un certain nombre de questions.


Comment faire société en contextes multi/interculturels : les enjeux de l’interculturalité dans le cadre du travail social

Dans le cadre du Parcours Diversité 2013, le CFS asbl vous propose une grande conférence donnée par Fred Dervin, « Les impostures interculturelles ».


Dans la foulée de cette conférence, le CFS asbl et Dakira asbl s’associent pour vous proposer une formation visant à approfondir la réflexion sur la notion d’interculturalité durant 2 journées réflexives qui mettront à plat un certain nombre de questions.
En effet, les acteurs sociaux sont confrontés à la diversité socioculturelle. L’accueil et l’accompagnement de ces publics nécessitent de comprendre les malentendus et les dysfonctionnements de la relation et de la communication dans un contexte hétérogène où les implicites ne sont pas partagés


Organisé avec l’ADRIC (l’Agence de développement des relations interculturelles pour la citoyenneté). Cette association française est active dans le champ de l’accueil et de l’accompagnement des populations étrangères, de la lutte contre les discriminations et les violences, de l’action pour l’égalité. Bénéficiant de plus de 20 ans d’expérience, l’ADRIC propose auprès des acteurs associatifs, institutionnels et socio-économiques des actions de sensibilisation, de formation, d’études et diagnostic et de capitalisation des savoirs. Une collaboration franco-belge pour élargir nos horizons.

Programme

JOURNEE 1 : mercredi 4 décembre 2013

Intervenante
Martine PRETCEILLE est professeure à l’Université Paris 8 ("Vincennes à Saint-Denis", Paris III Sorbonne nouvelle et ULB) en sciences de l’éducation, expert en éducation et communication interculturelles. Elle a considérablement contribué à renouveler la réflexion sur l’interculturalité depuis les années 1980. Auteur de nombreux ouvrages qui font référence comme « L’éducation interculturelle » ou encore « Former et éduquer en contexte hétérogène », elle nous proposera des clés pour penser/repenser la notion d’interculturalité.

Contenu de la journée "Culture et identité"

- Concepts et notions de base : culture, identité, différence/diversité, acculturation…
- Présentation du cadre de référence et de l’anthropologie de la modernité, afin de comprendre les conséquences socioculturelles de la mondialisation.
- Impact des faits sociaux et culturels dans les relations entre individus : rapports à soi et aux autres, rapport au temps et à l’espace, rapport à l’environnement et aux institutions, relations hommes/femmes, parents/enfants, rapport des générations…
- Présentation des modes de gestion de la diversité culturelle : interculturel, multiculturel, intégration, insertion et assimilation.
- Influences de la rencontre interculturelle sur l’évolution des individus et des familles dans le processus d’intégration : approche de la question de la transformation des modes de vie.
- Place de la religion et de la laïcité dans la société ; différence entre cultuel et culturel.

JOURNEE 2 : jeudi 5 décembre 2013

Intervenante
Hayat BOUSTA est philosophe et s’est spécialisée dans les questions liées à la communication interculturelle comme outil d’accueil et d’accompagnement social. Elle intervient aussi dans le champ de la médiation et de la lutte contre les discriminations.

Contenu de la journée "développer des compétences relationnelles dans un contexte interculturel."

- Les relations inter-individuelles et inter-groupales en contexte de diversité socioculturelle : agressivité, repli sur soi, préjugés et stéréotypes, stratégies identitaires.
- Les principes et concepts fondamentaux de la communication interculturelle et ses enjeux : la communication non- verbale, la communication comme phénomène complexe, l’importance de la relation des interactions et du contexte, la communication comme contrat et stratégie.
- Les dysfonctionnements et les obstacles de la communication : confusion, rejet, déni, ponctuation discordante, communication paradoxale…
- Résoudre les conflits : technique de recadrage, anticipation, métacognition.

Approche méthodologique

- Démarche fondée sur une approche participative engageant les acteurs dans la recherche de connaissances, dans la modification des représentations et des comportements et dans la construction de nouveaux savoirs.
- Cette démarche s’appuie sur :
-La prise en compte de la variété des profils professionnels des participants en permettant la mutualisation des connaissances et le partage des expériences.
-L’articulation entre apports de connaissances théoriques et analyses des pratiques de terrain.
-La proposition d’une approche multi-référentielle intégrant les apports de savoirs sociologiques, économiques, psychologiques, culturels, politiques et juridiques.

Infos pratiques

Quand ? 2 journées : mercredi 4 décembre et jeudi 5 décembre 2013 (de 9h30 à 17h00)
Où ? à CFS asbl, Rue de la Victoire 26, 1060 Bruxelles
Prix ? 80€ (pause-café, lunch du midi inclus)
Pour s’inscrire ? Remplir et renvoyer bulletin d’inscription
(code : faire_société_2013)
le nombre de places limité à 18 personnes. Ne tardez pas.

Visitez aussi :

Avec le soutien de :